Parc naturel régional du Luberon

Protéger et mettre en valeur le Luberon

Depuis 1977, le Parc Naturel Régional du Luberon s'étend sur ce territoire de 155 000 hectares à cheval sur les Alpes de Haute- Provence et le Vaucluse et permet le développement d'un pays où il fait bon vivre dans le respect des lieux et des traditions. De nombreuses actions sont régulièrement entreprises : restauration et entretien des rivières, réhabilitation de l'habitat et des centres anciens, protection des espèces menacées, opéra- tions culturelles, réouverture de sentiers, aménagement d'une piste cyclable qui permet de traverser le Luberon sur son versant nord.

Un parc naturel régional (PNR) du Luberon est un établissement public de coopération créé entre des collectivités territoriales et labellisé par l'État, recouvrant le territoire du Luberon, afin de protéger son paysage et son patrimoine et d'y mettre en oeuvre un développement économique durable.

Les PNR ont été créés en France par un décret en date du 1er mars 1967. Le territoire d'un PNR est classé par décret du premier ministre pour une période de 12 ans renouvelable. Les règles de gestion d'un PNR figurent dans sa charte.

Charte

« La charte du parc détermine pour le territoire du parc naturel régional les orientations de protection, de mise en valeur et de développement et les mesures permettant de les mettre en oeuvre. Elle comporte un plan élaboré à partir d’un inventaire du patrimoine indiquant les différentes zones du parc et leur vocation. La charte détermine les orientations et les principes fondamentaux de protection des structures paysagères sur le territoire du parc. »

La première étape consiste à déterminer le périmètre d'étude du territoire du parc. Le ou les conseil(s) régional(aux) concernés ont la responsabilité de cette procédure. Puis, vient le temps de l’élaboration d’une charte. Par délibération, la Région charge un organisme local (groupement de collectivités ou association) de la rédiger. Ensuite, le dossier est transmis au Préfet de Région puis au Ministre chargé de l'Environnement pour un classement en PNR[4].

Les documents d urbanisme sur le territoire du parc naturel régional doivent être conforme aux orientations inscrites dans la charte du parc qui est donc considéré elle-même comme un document d urbanisme. De ce fait, le projet de charte est soumis à une enquête publique préalablement à son approbation.

Le classement intervient pour une période de 12 ans. Avant écoulement de ce délai, une révision de la charte doit intervenir, sous la responsabilité de la ou des Région (s) concernée(s). Elle(s) s appuyent pour ce faire sur la structure de gestion du parc. Cette démarche s appuie sur le bilan et l évaluation de l action du parc pendant les dix années écoulées. Une demande de renouvellement du classement est ensuite formulée par la ou les Région(s) concernées.